LORRAINE - AOUT 1914

 

Dimanche 02 - Vendredi  07 Août 1914

Constitution du régiment dans les écoles et le gymnase de la rue Huygens (Paris) (Cf. Histo 43 p. 5).

Chef de Corps:

Lieutenant Colonel Jean Xavier TARDIU

né à Paris de 12 Avril 1863.

Engagé le 28 Octobre 1883

contrairement à beaucoup d'autres cadres de la Coloniale, il n'y commence pas sa carrière, mais attend le 26 Mai 1909 pour y entrer (7e RIC), avec le grade de chef de Bataillon.

Sa promotion au rang de Lieutenant Colonel était encore récente, datant de Mars 1914:

TARDIU 1914 PEG_27_27EM

Son dossier LH:

 http://www.culture.gouv.fr/LH/LH205/PG/FRDAFAN84_O19800035v0964235.htm

Chefs de Bataillon:

Urbain Charles GIBAULT  

son dossier LH:      

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH069/PG/FRDAFAN83_OL1129048v001.htm         

Ambroise Jean Baptiste GUIONIE :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/qui-cherche-quoi/officiers-superieurs-conflit-sujet_8128_1.htm#t28820

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/coloniale/regiment-infanterie-coloniale-sujet_3045_1.htm#t87499

Pierre Ernest Léon PORTE

 

Médecins:

CASABIANCA Louis Antoine Nicolas Méd maj 2e Cl

Dr FULCONIS Ulysse Victor

Médecin auxiliaire GUÉGUEN

 

*********

4e Bataillon

13e, 14e, 15e et 16e Cie

5e Bataillon

17e, 18e, 19e et 20e Cie

***********

Août 14 : E.N.E.  réserve du  XXe CA

Dés sa création en 1914 , le 43ème R.I.C. est envoyé en Lorraine, prés de Nancy, il perd plus de 500 marsouins ainsi que son 1er chef de corps, le lieutenant colonel TARDIU.

 

1 LORRAINE

BANDEROLE AOUT 14

LORRAINE ensemble1

 

Voir les JMO: 20e  CA, 77e  BI, 5e  RH, 146e RI

 

Dimanche 09 Août 1914

41e RIC: à SEICHAMPS

 43e RIC: à NANCY  (JMO 20e CA 26 N 193/1,  p 14/111)

 

Mercredi 12 Août 1914

Sur une petite route de Lorraine... deux ecclésiastiques de Versailles se rencontrent :

12 AOUT 1914CARTE1

12 août

Nous quittons Amance pour nous rendre à Fleur-Fontaine. Le canon tonne toute la matinée du côté de Nomeny. Nous croisons le 43° Colonial... parmi les brancardiers, je vois Métayer, professeur au petit séminaire de Versailles. Quelle rencontre !

(Carnet de Campagne 1914 ; Emile Baudet, Caporal infirmier, 69° Infanterie. Commencé le 30 juillet 1914, 62 rue du Perray Etampes (Seine-et Oise):

Extrait de sa notice sur  Le Livre d'Or du clergé :

BAUDET (Emile Charles), de Versailles.

Né à  St-Maur-des-Fossés, le 15 nov. 1891; clerc

tonsuré.  - En service (S. A.) capl. 69e . R. I. (1914)

au front dès le  début; [...]

A.pris part aux actions suivantes : - 1914 : Morhange

(août), Grand·Couronné, Artois,. Ypres, (11 nov.).

METAYER PHOTO

  MÉTAYER

Voir sa notice au 22 Juin 1919

 

Jeudi 13 Août 1914

La 39e Don [...]

disposera [...] du

43e Colonial, ce dernier établissant un repli au S.O. de Bezange-la-Grande.(JMO 20e CA).

 

Vendredi  14 Août 1914

Le 43ème Colonial nous cède du pain, des petits vivres,

un peu d'avoine, on réquisition ne l'avoine qui

manque. (JMO 5e Hussards).

 

Samedi 15 Août 1914

Le Gl Ct la 77e Brigade [...]

disposant du 43e Colonial, assurera la possession de la lisière N

de la forêt de Bezange, du chemin Bezange Vic aux Ervantes

exclus. (JMO 20e CA).

Le 43e d'Infanterie Coloniale étant mis à la disposition

du Général de Brigade, cet officier général rend au

Colonel la disposition du 2e Btn qui devient réserve

du Régiment. ( JMO 146e RI).

 

Lundi 17 Août 1914

Le Gl WIRBEL (146e Inf. 43e Cl  1 Gr AD39  1 Pel 5e H) zone Burthécourt

Bezange-la-Grande assure la possession des passages de Salonnes à Chambay,

de l'isme N de la route de Château-Salins, de la forêt de la Marchande.  (JMO 20e CA).

 

Mardi 18 Août 1914

Le détacht WIRBEL assure la possession du plateau de la

Marchande poussant ses éléments à Coutures et à la lisière

N E de la forêt de Gremecey. Il maintient l'occupation de la

région Chambrey, Salonnes Burthecourt. (JMO 20e CA).

 

Mercredi 19 Août 1914

Le Gt  [...] a

mission de couvrir la gauche du 20e C. à l'ouest de la forêt de

Gremecey et de Château-Salins dans le direction de Jalloncourt, Delme,

Fonteny et au fur et à mesure de la progression du 20e CA dans la

direction d'Oron et assurer liaison avec 68e Don de réserve. (JMO 20e CA ; idem JMO 5e Hussards).

LORRAINE_1

 

20 AOÛT 1914 : ORON-CHICOURT

Jeudi 20 Août 1914

AOUT191420_BAT_MORHANGE

AFGG :  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62726914/f284.zoom.r=43e

 

Extrait de l'Historique des troupes coloniales pendant la guerre 1914-1918 :

" Le 20 août, la 2e armée livre bataille à l'ennemi qui, de son coté, passe à la contre-offensive ; mais, par suite de l'échec subi par les 15e, 16e et 8e CA à droite, et de la menace, sur la gauche, des troupes ennemies de la région de Metz, elle doit se replier derrière la Meurthe. Le 20e CA qui se bat sur les hauteurs de Morhange, où il est arrivé la veille, doit décrocher en pleine bataille et battre en retraite en plein jour.

Les 41e et 43e RIC, qui ont occupé des positions de repli, ont pour mission de protéger la retraite.

Le 41e tient, au nord de Burlioncourt, la cote 291 avec le bataillon Cornet, et la lisière nord de la forêt d'Hagondange avec le bataillon Finet.

Il est soumis à un violent bombardement dès 10 heures, surtout sur la cote 291, où les pertes sont sévères. Néanmoins, le bataillon Cornet résiste jusqu'au moment (après 15 heures) où il est menacé d'être tourné par sa gauche. Le bataillon Finet, mieux protégé par la lisière de la forêt, est moins éprouvé et peut résister jusqu'à la limite fixée (17 heures).

La retraite s'effectue à travers bois jusqu'au sud de la Seille, dont le passage est particulièrement difficile à cause du bombardement ennemi.

Le 43e occupe, au nord-ouest de la forêt de Château-Salins, les cotes 241 (1er bataillon) et 270 (2e bataillon). Il subit, dès 7 heures, un violent bombardement ; néanmoins, il tient jusqu'à 14h20, heure où l'ordre de repli est donné ; il bat en retraite sous un violent feu d'artillerie et d'infanterie sur Moncel-sur-Seille par la forêt de Château-Salins, ayant perdu 11 officiers, dont le lieutenant-colonel Tardiu, et 463 hommes.

Après cette retraite, le 20e CA est en réserve de la 2e Armée, dont la mission est de prolonger sur la rive gauche de la Meurthe le front de résistance du Grand-Couronné de Nancy."

  
Un témoignage paru dans le volume 4 de l'histoire illustrée de la grande guerre de Gabriel Hanotaux : http://images.library.wisc.edu/His [...] H04265.jpg

Quelques éléments dans le tome 2 de "la grande guerre sur le front occidental" par le général Palat : dernier chapitre

http://ia311328.us.archive.org/3/i [...] lagoog.pdf

(Eric de Fleurian, message Posté le 23-09-2010 à 15:10:36).

(NB : le lien ci-dessus a cessé de fonctionner...)

… A 10 h un mouvement de retraite se

dessine déjà puis se précipite peu à peu tout en

s’opérant dans le calme.  (JMO SS 41e RIC p 8/92)

Reprise générale de l'offensive [...]

le 5e Hussards avec le 43e Colonial couvre la gauche du CA

en tenant la lisière N de la forêt de Château-Salins et assure la

liaison avec les DR qui occupent la région Viviers Fonteny. (JMO 20e CA).

Soumis à un feu d'artillerie très intense, atta-

qué en même temps par l'artillerie (sic), le 43e Colo-

nial, après avoir résisté le plus longtemps possible,

évacue sa position à 13 heures.

[...]

L'artie et le 43e Colonial

vont jusqu'à Moncel. (JMO 77e BI).

Le Lieutenant-Colonel commandant le 43e colonial, me faisait savoir

qu'il ne peut plus tenir à la Cote 270 et d'autre part, Faxe était pris

par les Allemands.

(Rapport sur le combat du 20 Août 1914, par le Général WIRBEL, JMO 77e BI).

La marche en retraite fut

extrêmement pénible sur une route encom-

brée de convois et de troupes débandées.

(43e Inf. Coloniale). (JMO DSS 11e DI).

A 16 heures, par une marche en échelon très lente le régiment se

replie sur Burlioncourt, sous la protection d'un bataillon du 43e

colonial posté sur les pentes nord de ce village.

Le Quinze=Six pendant la Grande Guerre p 11

http://tableaudhonneur.free.fr/156eRI.pdf

( à Château Salins fin d’après- midi)  Pendant une heure nous

soignons des blessés du 43e Colonial qui avait opéré beau-

coup plus à l’ouest. (JMO SS 41e RIC p 9/92).

ORON

Oron-Chicourt :

 ALEXANDRE Victorien Spérit

   ° 20 Octobre 1887 à Auzéville-en-Argonne, Meuse

   fiche MDH : décès le 15 Février 1915

   jugement tribunal de la Seine 18 Janvier 1918

   transcription à Montrouge, Seine, 21 Juin 1918

   Riche : NN

   Montrouge, plaque commémo. mairie : ALEXANDRE  V S

ALEXANDREVS

 
   AMORY Achille Octave                                   Disparu 

   (jug. 14 Avril 1920)

   fiche MDH: AMORY; 

   Histo 43 et MAM ORON: AMARY

AMORY 2_2EM


   BARAFFE Louis,                  Disparu        

   MAM ORON        

   NN Riche

 

   BARDOLE Aimé Maurice    1ère Classe

   Décédé en captivité       

   = BARJOLE sur MAM   NN Riche

BARDOLE EM

 

   BARRIER Adrien                   Disparu         

   Riche : NN

   Oron : MAM

BARRIER

               J.O. 19 Novembre 1921

 

   BERNARDINI Laurent François,      Caporal

   ° 26 Février 1886 à Limours, Seine et Oise

   jugement tribunal de la Seine 07 Mai 1920

   transcription à Levallois Perret 09 Juin 1920

   Riche : NN

   Oron : MAM         

   Auffargis (78) : MAM

   Levallois-Perret : Listes municipales officielles

                          et listes d'AC

BERNARDINILFA

 

   BESSY Augustin Marie                                   Disparu

   Oron:  MAM            

   Riche: NN

   Paris 16e plaque commémorative, église N.D. d'Auteuil

BESSY

 

   BOITEUX Jean Etienne Jules René  

   Caporal fourrier   Disparu

   ° 21 Janvier 1885 Paris 17e

   jugement tribunal de la Seine 16 Juillet 1920

   transcription  Paris 16e

BOITEUXJEJR

 

   CAUYETTE Marie Jean     

   Caporal,                Disparu

   ° 04 Novembre  à Paris 11e

   jugement Nice 05 Avril 1921

   transcription à Nice 23 Mai 1921

   Riche : N N, ossuaire, « 23e RIC »

   Oron : MAM

   Avallon : MAM , « Sergent »

                 Plaque commémo. Collégiale St Lazare,  « Sergent »

   Nice : MAM Quai Rauba Capeu

   Voir :

http://mathieu-tamet.com/resources/Tamet1918_integral.pdf

   où, début 1918, il est question de :

   Mme Cauyette et son fils Jacques qui ont déjeuné à la maison. […] Pauvre Mme Cauyette, qui a perdu 2 de ses fils et qui veut conserver le dernier, comme elle est à plaindre!

  (JOURNAL DE MATHIEU TAMET).

   Marie Jean avait en effet un frère, MPLF aussi :

   Pierre Gaston † 25 Juin 1917, Hurtebise ; Lieutenant 152e RI.

CAUYETTE MJ

 

   CHARENTON  François Paul       

   Sergent      Disparu

   ° 10 Février 1880 à Chassy , Cher

   jugement Bourges 21 Mars 1920

   transcription à Bourges 10 Avril 1920

   Riche NN

   Oron MAM : CHAREYTON Paul  

CHARENTONFP

 

   CHASLIN Félix Jean François Marie

   ° 12 Octobre 1884 Guilliers, Morbihan

   jugment tribunal de la Seine 13 Mai 1921

   transcription à Paris 15e, 09 Juillet 1921

   Fremery, Moselle : N N, ossuaire

   Guilliers : MAM

   Paris 15e : Mémorial / Livre d'Or

CHASLINFJFM

 

   CHAUVET Eugène              /suite à ses blessures

   ° 07 Avril 1885 Paris 6e
   transcription à St Just, Cantal, 10 Août 1918

   Oron : MAM         

   Riche : NN

CHAUVET E

 

   CHEVALLIER Louis Achille          

   Caporal,

   fiche MDH : 23e RIC

   ° 17 Avril 1885 à Romainville, Seine

   jugement tribunal de la Seine, 30 Novembre 1917

   transcription à Romainville, Seine,  19 Février 1918

   Château-Salins, Moselle : Carré militaire, tombe collective

   Romainville : Plaque Commémo., Mairie

CHEVALLIERLA

 

   COCHETEAU Julien Désiré                  tué à l'ennemi             

   Histo 43 : Georges Désiré

   ° 25 Décembre 1887 Saint-Martin-de-Bréthencourt, Seine et Oise

   Fils d’Alfred Aimé et d’Henriette Désirée COCHETEAU

   Marié à Saint-Martin-de-Bréthencourt le 10 Mai 1913 avec Marie Céline

  Adèle AMORAY.

   Domicilié buvette de la gare, à Étampes. Charretier.

   Cl. 1907, matricule 3884, Versailles

    jugement à Etampes 21 Décembre1920

   transcription à Chamarande, Seine et Oise, 24 Avril 1921

   Riche : NN, ossuaire 1

   Oron : MAM                                     

   Chamarande (91) MAM
   Saint-Martin-de-Bréthencourt (78) MAM

COCHETEAUJD

 

   COLLET Henri Désiré                                      Disparu

   erreur sur fiche MDH : 43e RIC , Neufchâteau (Belgique)

   Riche: NN

   Oron: MAM

   Fontenay-aux-Roses (92) MAM

 

   CONAN Jean Guillaume                      Disparu

   fiche MDH: 23e RIC  

   ° 24 Mars 1884 Landudre, Finistère   Jugement 1921

   transcription à Landudre, Finistère

   MAM ORON    NN Riche : 23e RIC

CONAN

 

   COULON Robert Désiré                   tué à l'ennemi                    

   NN Riche

   MAM ORON

 

   COUVÉ Louis Joseph     Sergent

   fiche MDH : † 23/25 Août, Morhange, Lorraine

   ° 11 Avril 1884 Paris, 7e

   jugement 21 Mai 1920

   transcrit à Fontenay sous Bois, Seine, 25 Juin 1920

   avait été annoncé blessé :

COUVEblesse

COUVELJ

 

   CRE Maurice Eugène Jules       Caporal                           

   ORON : MAM    

   Riche NN :  23e R.I.C.

   Pas dans Histo 43

 

   CRESPIN Victor                                                      

   ° 24 Octobre 1886 Bois d'Arcy, Seine et Oise

   jugement Versailles 12 Juillet 1921

   transcription à Bois d'Arcy 19 Septembre 1921

   inhumé par les Allemands 

   Riche : NN                                        

   Oron : MAM

   Bois d'Arcy : MAM

CRESPINV

 

   DAMIEN Camille Constantin       tué à l'ennemi

   ° 04-10-1884 à Rupt-en-Woëvre, Commune de Mormant, Meuse

   jugement tribunal de la Seine 27 Juin 1919

   transcription à Paris 5e, 21 Septembre 1919

   Riche : NN

   Oron MAM : DARMEN Camille

   Paris 5e : Livre d'or

DAMIENCC

 

   DESHAYES Joseph Jules                  tué à l'ennemi                   

   ° 11 Mars 1887 à Santilly, Eure-et-Loir

   jugement Chartres 28 Janvier 1919

   transcription à Le Puiset, Eure-et-Loir 15 Février 1919

   Riche : NN         

   Oron :  MAM  

   Le Puiset : MAM :

DESHAYESMAMLEPUISET

DESHAYESJJ

 

   DEYSSET Pierre,          

   musicien                 disparu

   ° 12 Septembre 1887, (Le) Perray, Seine-et-Oise

   jugement  05 Janvier  1921, Versailles

   transcription 15 Février 1921 à Maison-Lafitte, Seine-et-Oise

   Oron MAM : ( DESSEYT ?)

DEYSSET

 

   DOCEL Etienne Albert Marie     Sergent

   ° 19 Janvier 1886  Nantes,  Loire Inférieure

   Jug. 20 Février  1918

   Nantes MAM

http://lessoldatsdeloireinferieure.hautetfort.com/nantes-lettre-d/

   Oron : MAM

   N N Riche : DOGEUL Etienne 

   Histo 43: DOCEUL Étienne-Albert,   sergent.

DOCEUL E A M

 

   DOUARINOU Michel Marie                           Disparu 

   fiche MDH : 23e RIC     

                       † Oron Chicourt  Belgique  Lorraine (sic)

   ° 06 Février 1884 Poullan-sur-Mer, Finistère

   Journalier à l’Usine de Vaugirard,

   Société du Gaz de Paris,

   Siège Social 6 rue Condorcet Paris 9e

   sa veuve : domiciliée à Kerchas par Poullan-sur-Mer, Finistère

   Jugement Quimper 02 Mars 1921

   transcription à Poullan, Finistère, 20 Mars 1921

   Riche : NN 

   Oron : MAM = LOUARIN Michel

   Tableau d'Honneur des Electriciens et Gaziers - 1914-1918

   Poullan-sur-Mer : MAM

DOUARINOU 91984409

 

   DUBUIGNY Adolphe                                               

   Fiche MDH : 43e RI (C omis)

   Oron : MAM

   Pas vu dans Histo 43

   Pas NN Riche

   Paris 10e et 18e : Mémorial / Livre d'Or

 

   DUVAL Hippolyte Joseph          disparu

   ° 10 Juillet 1885 Vidai, Orne
   jugement par tribunal de la Seine, 21 Mai 1920
   transcrit à Issy les Moulineaux, Seine, 12 Juin 1920
  
Oron : MAM     

   Riche : NN

   Pas dans Histo 43

DUVALHippolyte

 

 ECKERT - CopieECKERT André Auguste,  

   cycliste agent de liaison   

   ° 04 Juillet 1887 Paris, 16e

   transcription à Neuilly sur Seine, Seine

   Oron : MAM                     

   inhumé au cimetière d'Oron (57)

ECKERTcit

                  La Grande Guerre du XXe siècle,  Bonne Presse

Médaille militaire : même citation

dans le JO du 1er Novembre 1920

   Sa mort a aussi été mentionnée dans:

ECKERTLOHEROS

et dans Le Journal

Paru dans L'Illustration :

ECKERT

 

   FICHOU Jean Marie

   ° 15 Mars 1884 Pleyber Christ, Finistère

   jugement tribunal de la Seine 07 Janvier 1921

   transcription à Paris 6e, 13 Mars 1921

   Oron MAM et Riche NN : FICHON Jean 

   Pleyber Christ : MAM

   Paris 6: Plaque commémo. Mairie : FICHOU J.

                  Mémorial / Livre d'Or

FICHOUJM

 

   FLEURY André                                    tué à l'ennemi

   ° 14 Novembre 1884, Carrières St Denis, Seine et Oise
   jugement à Versailles 22 Avril 1920
   transcription 20 Mai 1920 à Carrières sur Seine, Seine et Oise
   Oron : MAM            

   Riche : NN   

   Pas dans Histo 43

FLEURY A

 

   FLIGNY Ambroise       tué à l'ennemi 

   ° 09 Décembre 1887 Boissets, Seine et Oise

   jugement Mantes sur Seine 03 Décembre 1920

   transcription à Boissets 09 Janvier 1921

   Riche N N, ossuaire 1

   Oron : MAM

   Boissets (78) : MAM

FLIGNYA

 

FRAYER Emile Raoul       Sergent  

   date corrigée sur fiche MDH : 31  20 Août

   ° 21 Septembre 1887, Oisement, Somme

   transcription à Dunkerque, Nord, 30 Avril 1917

FRAYER E

 

   FRÉMEAUX Joseph Hildever

   fiche MDH : 23e RIC

   ° 20 Janvier  1888 Mont d'Origny, Aisne

   fils de Clodomir FREMEAUX et Emilienne BAILLY

   x Adèle JOSSEVAL (JOSSEVEL ?)  14 Juin 1913 à Paris 17è

   Jugement tribunal civil de la Seine  18 Février 1921

   transcription à Paris 17è 15 Avril 1921

   Oron MAM :  FIEMAUX Joseph 

   Riche NN : FIEMAUX Joseph 

   Histo43 : FRÉMEAUX Joseph

   Mont d'Origny : MAM : FRÉMEAUX Hildevert

                            plaque commémo. église : FRÉMEAUX Hildevert

   Paris 17e, Livre d'Or : FRÉMEAUX Joseph

   voir :

http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newmam/fiche_soldat.php?id=5816

FREMEAUXJ

pension pour sa veuve :

FREMEAUXPENSION

 

   GESBERT Léon Pierre       

   Sous-lieutenant             tué à l'ennemi,                               

   Histo 43 : Lieutenant

   inhumé par les Allemands le 18/02/1915

   Riche : NN        

   Oron : MAM 

GESBERT LH

 

   GIBAULT Urbain Charles    

   Chef de Bataillon

   ° 05 Mai 18  Paray-le-Monial, Indre

   /1902: Lieutenant, officier de renseignement, cercle de Maevatanana

   30 Avril 1902 : Chevalier de l’Etoile d’Anjouan des Comores

GIBAULT U C ETOILE A

   ... 19..: Capitaine

   1910: Capitaine au 3e RTT :

 

GIBAULT 1910 Annuaire_général_de_l'Indo-Chine_française

   ... 19..: Chef de Bataillon

   erreur sur fiche MDH : † Neufchâtrau, Belgique

   Jugement

   Riche : NN,  GIRAUT      

   Oron : MAM, GIRAUT

 

GIBAULTPalme

 

20 AOÛT 1914 : ORON-CHICOURT

 Dieuze Chicourt  (sic sur fiche MDH)

GOUJON Joseph Louis Désiré  fiche MDH: 23e / 43e RIC

   Histo 43 : 1ère Cl.

   ° 13 Septembre 1885 La Vieille Lyre, Eure

   jugement Versailles 06 Novembre 1918

   transcription à Le Vésinet, Seine et Oise, 27 Décembre 1918

   Nécropole Nationale 'RICHE'   : 23e RIC ; tombe1187

GOUJON JLD

 

Oron

†  GROUPP dit GREENBAUM Philippe

   Histo 43 : GROUPP dit GREENTANON (Philippe)

   fiche MDH : † Dieuze

   ° 25(26) Juillet 1883 Kolle, Russie

   jugement tribunal de la Seine 08 Octobre 1920

   transcription à Paris 4e, 02 Décembre 1920

   Paris 4e : Mémorial / Livre d'Or

GROUPP

 

  GUILLONNEAU Alphonse Frédéric,              Disparu

   ° 27 Avril 1885, Fontaine en Dunois, Loir et Cher
   transcription : « dernier domicile à Fontaine en Beauce, Loir et Cher »

GUILLONNEAUALPHONSE

 

   LAMOTTE Georges Alfred                                  tué à l'ennemi 

   ° 14 Juin 1885, Acy-en-Multien, Oise
   jugement 29 Décembre 1920
   transcription 07 Février 1921, Aulnay-sous-Bois
   Pas dans Histo 43
   NN Riche
   Oron MAM

LAMOTTE G A

 

   LANDRON Gaston Marcel Hippolyte

   ° 27 Juillet 1884 Herblay, Seine et Oise
   jugement Versailles 06 Novembre 1918
   transcrit à Herblay, Seine et Oise, 03 Décembre 1918
  
Riche : NN

   Oron : MAM

LANDRONGASTON

 

   LEBAS Jean Marie François           † suite à ses blessures

   Riche : NN

   Oron : MAM  

   Paris 15e : Mémorial / Livre d'Or

LEBAS Sans titre

 

   LEBLANC Victor Jules                     tué à l'ennemi 

   MAM ORON          

   NN Riche 

 

   LECOUR Marie Louis   1ère cl     

   Jugement 22 Juillet 1921                               

   Oron : MAM            

   NN Riche :  LECOURT Louis   

   Paris 14e : Mémorial / Livre d'Or             

LECOUR M L

 

   LEFEBVRE Tonny

   pas de fiche MDH  ??

   Oron MAM

   Riche NN

LEFEBVRETonny

 

   LEVENES Jean René                                            tué à l'ennemi 

   Histo 43: LÉVINES                      

   MAM ORON          

   NN Riche

 

   LOZAC'H Pierre Marie,     disparu au combat

   (pas d'apostrophe dans la transcription de l'acte de ° ni dans la table de recrutement)
   ° 02 Mai 1884 Bolazec au lieu-dit : Bourg
   fils de Claude, forgeron et SERGEANT Marie Louise
   x ?? eline LOMBARD 21/12/1912 Paris XVIIIe

   Jugement 03 Déc. 1920

   dernier domicile Paris

   pas vue dans Histo 43

   NN Riche : ossuaire n° 1

   MAM ORON

   Bolazec : MAM

   Paris 18e: Mémorial / Lvre d'Or

plume presse bdans Le Journal, 23 Septembre 1914 :

LOZACH LE JOURNAL, 23 09 1914

 

   MENOUD Paul Joseph Henri           disparu 

   Adjudant

   Riche : NN

   Oron : MAM

   Paris 15e: Mémorial / Livre d'Or

MENOUD

 

   MOURA Jean Ferdinand                                       disparu           

   Oron :  MAM     

   Riche : NN        

   Pas vu dans Histo 43

MOURA J F

 

   PAUMIER Louis Honoré                   Disparu

   Caporal

   ° 06 Janvier 1884 Dieppe, Seine Inférieure

   Jugement 1921

   transcription à Paris, 1er

   dernier domicile indéterminé

   pas sur Histo 43

PAUMIER

 

   RIQUOIS Marie Eugène
   ° 17 Septembre 1886, Etampes, Seine et Oise
   jugement 08 Juin 1920
   transcription à Etampes, 19 Août 1920
   Étampes (91) MAM

RIQUOIS

 

   ROCCA François Antoine      /blessures de guerre

   fiche MDH: 23e RIC

   ° 16 Juillet 1884 Vico, Corse
   Jugement Ajaccio 25 Mars 1919
   transcrit à Vico 29 Mars 1919

   Riche : NN, Ossuaire n° 1  / inhumé par les autorité Allemandes
  
Oron : MAM

ROCCAFRANCOIS

   ROUSSEAU Henri Pierre                       disparu

   Riche : NN 

   MAM : Oron

  
   SALAÛN Louis Adolphe Gustave,    Capitaine

SAL_CG_0018_PLE

              d'après Memorial de St Cyr

Citation idem dans J.O. 30 Septembre 1915 pour

PALME

SALAUN LH MNM

   Dossier officier colonial : Louis Adolphe G.  (pas de fiche MDH)

   Histo 43 : Louis-Adolphe

   N N Riche 

   sa mort a aussi été mentionnée dans

SALAUNLOHEROS

 

   SEVEGRAND Eugène Joseph Charles

   pas vu dans Histo 43                            

   Oron : MAM       

   N N Riche. Ossuaire
SEVEGRAND E

 

   THUMARAS Gabriel       tué à l'ennemi

   Oron : MAM

   N N Riche 

 

   TISSIER Etienne François disparu
   ° 03 Décembre 1887, St Germain en Laye, Seine et Oise
   jugement à Versailles 16 Juin 1920
   transcription à St Germain en Laye, 12 Août 1920
   Pas dans Histo 43
   N N Riche
   Oron MAM

TISSIER E F

 

   TYGHEM Jules Gabriel       tué à l'ennemi                       

   (MAM ORON)

   N N Riche 

 

    VEDIER Alexandre Siméon surnom Moneuil       Disparu

   ° 28 Avril 1885, Lagny, Seine-et-Marne

   jugement 22 Octobre 1920

   transcription à Paris 18e, 11 Décembre 1920

VEDIER

 

   VERON Adrien Victor                    Disparu

   Bézu-le-Guéry (02) MAM

 

   VINET Louis Charles Henri    disparu

   MAM ORON

   N N Riche                 

   Pas vu dans Histo 43

 

   VIRIOT Marie Louis Alphonse  1ere cl  tué à l'ennemi

   pas dans Histo 43

   Riche : N N

   Oron: MAM

 

   WATRIN Henri Désiré

   MAM ORON

   N N Riche

   Paris 11e : Livre d'Or

WATRIN

 

voir Août 1914 SUITE

 

Sont aussi sur le MAM  Oron et à la N N Riche :

du 43e RIC ou 146e RI :

ALBERT Louis

BUISSON Joseph

LISTEL Paul

LOUARIN Michel    

MAURICE Bernard     

Pas vu dans Histo 43     

RAOUL                       

Pas vu dans Histo 43

 

Frémery

MAISON  Auguste Félix       Caporal

° 22 Décembre 1885, Gentilly

Jugement Tribunal de Paris, 20 Février1920  

transcription à Ivry-sur-Seine, 09 Avril 1920
Frémery :
Ossuaire National
Ivry-sur-Seine : MAM

MAISON A

 

blessé, disparu :

BAILLET Paul Maurice    20e Cie

voir ci-dessous son † au 31 Août 1914

 

en captivité :

DUPRÉ  Emile Lucien, 1ère Cl,  14e Cie

Oron-Chicourt (antérierement au) 18 Février 1915

Riche NN

Ont fait l'objet d'un avis de recherche dans Sur le Vif

SUR LE VIF

ORDRE : 414     Edition N° : 009 (09/01/1915)

Numéro 1398

DUPRE ae

DUPRÉ Émile Lucien    14e Cie

Disparu le 20/08/     en Belgique (sic)

° 04 Janvier 1886 Saintry, Seine et Oise

décédé en captivité (rayé : antérieurement au) 18 Février 1915

jugement à Corbeil 27 Décembre 1918

transcription à Mennecy, Seine et Oise 05 Février 1919

DUPREEL

 

SUR LE VIF

ORDRE : 2836   Edition N° : 029 (29/05/1915)

Numéro  3759

 LambertCharles4

LAMBERT Charles Hippolyte   19e Cie

Disparu le 20/08/     en Alsace (sic)

° 12 Mars 1885 Bézu St Germain, Aisne

jugement Château Thierry, 07 Mai 1919

transcription à Bézu St Germain, 20 Août 1919

Bézu St Germain : MAM

Erreur sur la date de décès

 

SUR LE VIF

ORDRE  2       Edition N° : 002 (21/11/1914)

Numéro  1002

ARTHUR fc

ARTHUR  Maurice  Sergent    19e  Cie

Disparu le 20/08/1914   à THICOURT

pas trouvé sur MDH

****

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Sites-et-vestiges-de-

la-Grande-Guerre/corps-morhange-sujet_1759_1.htm#t16127

ORON : (Bordure de la route D20) Monument qui a été déplacé. A la mémoire des 77 officiers, sous-officiers et soldats du 43e Colonial et du 146e R.I., tués au cours des combats dans ce secteur. Les corps ont été transférés à Riche.

FREMERY : Ossuaire National

****

27 Août 1914 (sic sur fiche MDH)
Lucy, Marne (sic sur fiche MDH; lire :Moselle)
SCHMITT Victor Hubert Sergent 19e Cie
° 18 Janvier 1887 Paris XVe
jugement tribunal de la Seine 26 Décembre 1919
transcrit à Vanves, Seine
adresse : 6 Rue Marceau

SCHMITTVICTOR

NB: La date et le lieu de ce décès posent problème; s'ils sont exacts, l'homme serait mort après la bataille, suite de blessure, et en territoire occupé, c'est-à-dire: blessé, prisonnier. En attendant plus amples renseignements, je le place donc quand même ici, au 20 Août.

****

devant Fonteny (Lorraine)

HANRION Georges Henri François Marcel, maréchal des logis 12e Cuir,

   ° 27 Mai 1889, Paris, 1er .

   détaché, agent de liaison au 43e RIC, (cf CHRISTIAN-FROGE p 62 et 65):

capitaine  DROIN           blessé      

capitaine  SOOCKEEL   blessé   

lieutenant BERTRAND       «    

       "       CESAR               «                                            

       "       LENGLET          «       

       "       BRUNET            «    

Légion d'Honneur :

Lieutenant  CESAR A.

CESARAChLH

Capitaine SOCKEEL Léon Etienne Arthur Joseph

 

                 1910: Lieutenant au 3e RTT

                 (cf ci-dessus notice GIBAULT)

Lieutenant BERTRAND  L. M. H. :

SOCKEEL_L_on_Etienne_Arthur_Joseph_N6342254_JPEG_6_6EM

 Parmi les autres blessés:

JOUBERT Alphonse, Sergent, 15e Cie :

JOUBERT_Alphonse

 

Dans le livre de Christian-Frogé " MORHANGE ET LES MARSOUINS EN LORRAINE " paru en 1917, on peut lire ce passage de la Bataille :
"Dans le mouvement de repli le colonel Tardiu a été grièvement atteint : il gît à cent mètres à peine des tirailleurs bavarois. Un de nos clairons essaie de lui porter secours. Mais le blessé souffre trop pour faire un mouvement, et le soldat ne peut que bander la plaie béante de son chef pour arrêter l'hémorragie mortelle. Déjà les casques à pointe se rapprochent. Le colonel serre une dernière fois la main du brave, qui réussit à rejoindre nos lignes, sain et sauf dans sa capote criblée de balles."
Pour en savoir plus, voir mon livre : Des Moissons tachées de sang.

(J. Didier, message posté le 23-09-2010 à 19:53:48).

Lt Col TARDIU prisonnier à Ingolstadt:

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Sites-et-vestiges-de-la-Grande-Guerre/photographie-forteresse-ingolstadt-sujet_996_1.htm#t8417

Dans son Rapport sur le combat du 20 Août 1914, le Général WIRBEL demande citation à l'ordre de l'Armée pour

Le Commandant PORTE du 43e Colonial pour son entrain et son énergie sous le feu. (JMO 77e BI).

20 Août 14 (ou 2 Août ? cf dossier LH) chef de bataillon Pierre PORTE affecté au 43e  régiment d'infanterie coloniale

10 Octobre 1914 : lieutenant-colonel des troupes coloniales à titre temporaire

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH183/PG/FRDAFAN83_OL2203028V001.htm

***

Service médical fait prisonnier :

MM 1ère Cl. FULCONIS Ulysse Victor

PALME

FULCONISPalme

M.A. GUEGUEN :

GUEGUEN Image1

Livre d'or de la grande famille médicale : médecins, vétérinaires,

pharmaciens : guerre 1914-1915 -A. Maloine et fils (Paris)-1915-1915

CONSTANT

CONSTANTpalme

 

autres prisonniers, blessés:

JERUSALEMY Marcel René Marcel Jean Marie Aimé

° 21 Mai 1884 Gonesse, Seine et Oise  (Val d'Oise)

a repris sa carrière d'administrateur après la Guerre.

Chlr LH (à titre civil) en  1929, son dossier LH n'est pas accessible

JERUSALEMYMBSEC

LAGARDE Auguste Alphonse    

Sergent-major

voir au 28 Août et son décès au 08 Septembre 1914

 

autres prisonniers:

GEORGE Edouard (sans précision de date ni de lieu de sa  capture, mais avant le 1er Novembre 1914

PEUECH Emile:

GEORGEetPEUECH

 

FRAPARD  Bernard Jean Joseph            Caporal

voir son décès au 06 Décembre 1914

 

***

Autres citations:

BUHRER1 PHOTO

BUHRER 2 ORDRE ARMEE

=

BUHRER3 RUHRER CHLR

Chevalier LH 15 Novembre 1914 ; a fini sa carrière comme général d'Armée:

BUHRER 4 LIVRE

Lieutenant PHILIPPE

PHILIPPEHenriLouisPALME

 

FAYES H V F

FAYESHVSMedmil

LANTONNOIS A. E.

LANTONNOISmedmil

GANOT Georges Gustave

GANOTGG



Le Grand Couronné: fin Août 1914

Vendredi 21 Août 1914

1 Btn du 43e Colonial garnit la lisière N de la

forêt de Bezange. (JMO 77e BI).

Arrivons à 2 h du matin à Moncel où nous arrêtait

un nouvel encombrement. Le médecin-major  du 43e

Colonial CASABIANCA, égaré lui aussi avec une des

ses voitures, apprenait, plus heureux que nous, que

son régiment était à Bezange et le rejoignait.

( JMO SS 41e RIC p 10/92).

 

Samedi 22 Août 1914

22 Aout 14 AFGG Image2

 

Ordres pour le 23 :

22 AOUT 14

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6267081z/f805.image.r=43e+.langFR

 

Dimanche 23 Août 1914 

Pour défendre les hauteurs du Rambétant, le

Le Colonel  Commandant le 290e Régiment disposait

des forces suivantes :

de 6 compagnies et 2 sections de mitrailleuses

du 290e Régiment [...]

Le 43e Régiment d'Infanterie Coloniale (réduit à

un millier d'hommes sans mitrailleuses).

Deux batteries de 75 (14e Rgt) étaient en position

au sud du Signal (JMO 290e RI p 10/33)

voir aussi :

http://www.histoire-lorraine.fr/index.php/monuments-1914-1918/166-dombasle-combats-du-23-aout-1914

(Le colonel Briand du 114°,

appelé à commander une bg de réserve (JMO 114e RI 20 Août 14 p 10/38) ).

 

Le 43e Coll passe aux ordres du Cl Ct le Secteur du Rembetant. ((JMO 20e CA).

L'ordre du 20e Corps d'Armée a mis à ma

disposition le 43e Coloial qui est arrivé au

Rambétant vers 7 heures ½ venant de St Nicolas.

[...]

43e Cial  Sur les pentes S.O. du Rambétant

               en Réserve.

(JMO Bg mixte prov. du 9e CA (Colonel Briand)

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_132_035/viewer.html#

La Lorraine, c'est BARRÈS - le grand BARRÈS -... et la Guerre de 14/18, c'est encore BARRÈS.

On ne saurait parler des combats en Lorraine sans le citer. Laissons lui donc la parole pour évoquer le Rembétant, et les combats du Grand Couronné :

 

BARRES 1

BARRES 2

BARRES 3;jpg

BARRES 4

 

Maurice BARRÈS : La Lorraine dévastée,

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5712674z/f106.image.r=

BARRES+LA+LORRAINE+DEVASTEE.langFR

 

à l'Hôpital de Nancy

GAILLARD Lucien Laurent

   ° 27 Janvier 1886  Amiens, Somme

   transcription à Amiens 23 Août 1914

   Nancy : Carré militaire Nancy-Sud, tombe1018

   Amiens (80) : - plaque commémorative dans l'église Ste Anne
                        - MAM , place St Roch

                                          - Livre d'Or

GAILLARDLL

VITRIMONT

 

Lundi 24 / Mardi 25 Août 1914

Les blessés (sans précision de leur régiment ni autres) ; extrait d'un message par la petite fille d'un médecin :

A la ferme de Léomont, à Vitrimont, à Friscati...il était "à l'ambulance" et arrivait à opérer, panser, soigner, veiller 370 soldats en une nuit terrible
celle du bombardement des 24 25 aout 1914
.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Sites-et-vestiges-de-la-Grande-Guerre/chapelle-friscati-restauree-sujet_584_1.htm#t17776

 

Le 212e et le 43e Colial  nous ont été retirés.

(JMO Bg mixte prov. du 9e CA (Colonel Briand)

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/jmo/img-viewer/26_N_132_035/viewer.html#

e

 MARSOUIN image002